Le CBD comme thérapie pour la sclérose en plaques (SEP)

Près de 2,5 millions de personnes dans le monde sont touchés par la sclérose en plaques ou SEP : environ 13 500 personnes en Belgique et 57.000 en France. Aux États-Unis, environ 400 000 personnes ont reçu un diagnostic de SEP et chaque semaine 200 en reçoivent.

Cette nouvelle peut s’avérer tragique, funeste même. Cependant, des recherches dévoilent un traitement potentiellement puissant qui peut donner aux personnes atteintes, un espoir bien nécessaire : l’huile de cannabidiol (huile CBD).

Qu’est-ce que l’huile de CBD ?

Si vous ne le saviez pas, eh bien, la marijuana est utilisée pour un usage médical. Elle contient deux principes actifs : le tétrahydrocannabinol ou THC et le cannabidiol ou CBD. C’est ce dernier le plus répandu dans l’industrie médicale. Ses effets médicaux sont très efficaces et il n’est pas psychoactif, c’est-à-dire qu’il ne va pas vous shooter. En tout cas, pas dans le sens habituel. 

Si vous vous méfiez toujours du cannabis, vous pouvez être soulagé. En fait, c’est plutôt le THC, l’ingrédient planant de la marijuana. Selon l’OMS : « Chez l’homme, le CBD ne présente aucun effet indiquant un potentiel d’abus ou de dépendance. […] À ce jour, il n’existe aucune preuve de problèmes de santé publique liés à l’utilisation de CBD pur ». Il n’y a donc rien à craindre ! Reste à savoir si l’huile de cannabidiol est légale

L’adjectif « médical » a tôt fait de répondre à la question. La marijuana, elle, n’est pas légale, par contre, le CDB l’est. Seulement, toutes les restrictions qui entourent son utilisation sont équivoques et de nombreux malades atteints de SEP préfèrent s’abstenir. Pour vous rassurer, il est conseillé de consulter un professionnel du droit pour connaître les options qui s’offrent à vous, avant d’utiliser une huile de CBD

L’utilisation du CBD pour le traitement de la SEP

Au moins une personne sur cinq, atteinte de SEP affirme utiliser de l’huile de CBD ou autres produits contenant de la marijuana. Les bienfaits les plus fréquents qu’ils déclarent en tirer sont une diminution de la raideur, des spasmes musculaires et des douleurs. L’utilisation régulière du CDB a donc un impact positif sur les symptômes de la SEP

Les études médicales ont recensé de nombreux avantages du CBD pour le ralentissement des symptômes du CBD. L’administration par voie orale de l’huile de CBD à des patients atteints de CBD a diminué de manière remarquable la douleur neuropathique, les spasmes et les troubles du sommeil. 

En outre, une étude a démontré que le CBD protège contre les inflammations chroniques qui font progresser la sclérose en plaques. Selon les résultats de cette étude, les effets anti-inflammatoires du CBD sont mis en évidence. Ils démontrent aussi le potentiel médical et thérapeutique puissant de cette substance dans le soulagement des pathologies inflammatoires. 

 Par ailleurs, l’huile de CBD produit une action sur des voies corticales spécifiques et soulage ainsi la douleur neuropathique. Elle s’avère donc efficace pour contribuer à retarder la progression de la sclérose en plaques en affectant les voies de transmission dans les cellules immunitaires. La liste des bienfaits est loin d’être exhaustive !

Les traitements alternatifs à la sclérose en plaques

Aucune étude et aucun rapport objectif ne soutiennent cette affirmation, cependant, le venin d’abeille a été suggéré comme traitement de la SEP. De même, la marijuana aurait des effets variables sur les symptômes de la maladie. En effet, elle améliorerait les tremblements, la douleur et les spasmes musculaires. L’inconvénient est que la posture et l’équilibre en sont aggravés. Les effets secondaires de la marijuana sont : 

  • la faiblesse ;
  • les étourdissements ;
  • la relaxation et l’incoordination ;
  • l’euphorie.

Par conséquent, la marijuana n’est pas recommandée comme traitement alternatif. Certaines études soutiennent que pour contrôler la progression de la maladie ou améliorer les symptômes, il faudrait augmenter les doses de vitamines, de minéraux et d’autres compléments alimentaires. Les acides linoléiques et alpha linoléiques, le sélénium et la vitamine E par exemple.

En outre, un régime d’une faible teneur en graisses saturées maintenu sur une longue période pourrait retarder le processus de la maladie. Un autre remède possible serait l’élimination des plombages au mercure, mais son efficacité reste à prouver. L’échinacée est une plante médicinale très populaire auprès des herboristes.

Elle aurait des effets bénéfiques sur les malades atteints de SEP. Or, l’échinacée semble stimuler plus particulièrement les cellules immunitaires connues sous le nom de macrophages. Ces cellules étant déjà très actives chez les malades, une stimulation supplémentaire pourrait aggraver la maladie. Des études ont également montré que les personnes atteintes de SEP pouvaient améliorer leur équilibre et augmenter leur force en pratiquant le Tai Chi.

Le Sativex : un médicament à base de cannabis thérapeutique 

Le Sativex est l’un des premiers médicaments à base de cannabis à être approuvé et commercialisé. Il a suivi le développement clinique conventionnel et est approuvé comme médicament. Seulement, il est vendu uniquement sur ordonnance. C’est un spray buccal contenant du THC et du CBD, en quantité égale. Certaines preuves non scientifiques déclarent que les composés naturels à base de plantes eux-mêmes sont plus efficaces que le Sativex

Les nouvelles recherches sur le CDB sont très prometteuses pour réguler et restaurer les neurones des patients atteints de la SEP. Des essais cliniques récents sont venus confirmer ces recherches. L’huile de CBD est anti-neuro-inflammatoires, anti-neurodégénératives, et neurogénétiques. Il existe essentiellement deux formes de sclérose en plaques :

  • la sclérose en plaques récurrente-rémittente ;
  • la sclérose en plaques progressive. 

La forme la plus légère de la SEP est la forme récurrente-rémittente. Elle peut toutefois passer à la forme grave, la SEP progressive. L’utilisation de la CBD est conseillée pour la forme récurrente-rémittente. Il y a un dosage à respecter pour la prise de l’huile de CBD. Il est recommandé de commencer avec 50 mg par jour. Ensuite, en fonction de la réduction des symptômes, il est possible d’augmenter par paliers de 20 mg tous les deux jours. 

L’huile CBD à spectre complet contient de petites quantités d’autres cannabinoïdes et vous fera profiter des effets synergiques. C’est donc le choix idéal. Vous pouvez utiliser des calculateurs de dosage d’huile CBD en ligne, au cas où vous ne pouvez pas déterminer le nombre de gouttes à prendre.